mercredi 10 février 2016

Error 53 : une class-action déjà envisagée contre Apple


Un cabinet de juristes et d’avocats américain, PCVA, envisage sérieusement de constituer une class-action visant Apple et ses drôles de pratiques concernant les pièces détachées et la réparations du Touch ID; ce dernier devient en effet inopérant (Error 53) dès lors que la réparation n’a pas été effectuée dans un centre agréé Apple ou un Apple Store. Problème, les réparations Apple sont chères, et tout le monde ne se trouve pas à proximité de ce type d’enseigne agréée. PVCA lance un appel à toutes les « victimes » potentielles du code Error 53 afin de les regrouper dans un dossier de class-action suffisamment solide pour être défendu devant une cour de justice.
Brique
Error 53 : votre iPhone n’est plus qu’une brique 
« Nous estimons qu’Apple pourrait intentionnellement forcer la main des utilisateurs afin qu’ils en passent par leur service de réparation, qui coûte beaucoup plus cher que des boutiques de réparation tierces » déclare un représentant de PVCA, peu impressionné par les justifications d’Apple concernant les problématiques de sécurité inhérentes au Touch ID.
Il faut dire que les effets d’une réparation du Touch ID hors des clous bien balisés d’Apple sont assez dévastateurs : non seulement l’iPhone cesse de fonctionner mais en plus la garantie ne joue plus ! En clair, si vous refusez de payer la note « Apple », celle-ci sera donc encore plus salée par la suite…Car en l’état, l’erreur 53 oblige tout simplement à changer d’iPhone, et comme l’iPhone « réparé » n’est plus sous garantie, « il faut tout racheter » !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues